Doctorant (EPHE) : domaine
(2016)

Contact

Directeur de thèse : Philip Huyse (EPHE)
Co-encadrement : Samra Azarnouche (EPHE)

École doctorale : ED 472, École Pratique des Hautes Études

Titre de thèse : Quand les astres dessinent l’Histoire : transmission de la tradition jāmāspienne à travers les textes persans, arabes et ottomans

Résumé de la thèse
Cette thèse vise à proposer une édition d’un texte inédit, les Ahkām ī Jāmāsp (Décrets de Jāmāsp) sur base de manuscrits persans et arabes qui n’ont, à ce jour pas été rassemblés ni systématiquement étudiés. L’originalité de ce texte à la fois apocalyptique et astrologique, originairement attribué au sage astrologue zoroastrien Jāmāsp, réside dans l’utilisation de la théorie des conjonctions de planètes et des connaissances astrologiques pour construire un schéma mythique cyclique englobant toute l’histoire religieuse du monde. Cette particularité permet à l’auteur anonyme de décrire le passé, le présent et le futur à la lecture du mouvement des astres ; son contexte ne le restreint donc pas au zoroastrisme, ce qui a notamment permit son adaptation au cadre du chiisme. L’étude des différents manuscrits de ce traité permettra une analyse transversale utile à la fois aux historiens du zoroastrisme, de l’islam et des sciences.

Cursus universitaire
• 2015 : Master en Sciences des Religions, Université Libre de Bruxelles
• 2005 : Bachelier en Philosophie, Université de Liège