Les séances se tiendront en mode hybride.
Inscription obligatoire.

Séminaire pluridisciplinaire
Organisateurs : Amr Ahmed (INALCO, CeRMI), Sandra Aube (CNRS, CeRMI), Samra Azarnouche (EPHE PSL, CeRMI)

Le séminaire mensuel de recherche « Société, politiques et cultures du monde iranien », organisé par l’UMR 8041 Centre de Recherche sur le Monde Iranien (CNRS – Sorbonne nouvelle – INaLCO – EPHE), présente les recherches récentes sur l’Iran et le monde iranien, de l’Antiquité à nos jours, selon une approche « aire culturelle » et dans une perspective pluridisciplinaire (linguistique et philologie, littérature, histoire, histoire de religions, histoire de l’art, sciences sociales…). Il fait intervenir les membres de l’unité de recherche (chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants) mais aussi des invités venant d’autres institutions universitaires en France et à l’étranger. Le séminaire est conçu comme un lieu d’échanges et de débats, et aborde les problématiques en articulation avec les cinq axes de recherche développés au sein du CeRMI: Produire, écrire, échanger; Les communautés religieuses: textes, traditions et identités; Etats, territoires et sociétés contemporaines; Littératures et création littéraire; Langues et linguistique. Le séminaire s’adresse aux doctorants et chercheurs travaillant sur l’aire culturelle iranienne, et il est également ouvert aux étudiants de Master et plus largement à tout public intéressé par ces thématiques de recherche.


Programme en format pdf


Jeudi 7 octobre 2021, 17h-19h
En distanciel et présentiel : Salle 5.05, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Denise Aigle (directrice d’études émérite, EPHE)
Le cheikh Qotb-e Mohyī Lārī (m. après 1503) était-il un crypto chiite ? Un saint homme du  Fārs à l’aune des sources épistolaires

Résumé

Fondateur au xve siècle d’une communauté de mystiques, Quṭb al-Dīn Muḥammad b. Muḥyī al-Dīn est considéré comme l’un des soufis sunnites les plus influents du Lāristān à la veille de la conquête safavide. Alors que Quṭb b. Muḥyī jouit d’une importante notoriété dans les écrits des penseurs des époques postérieures, aucun texte hagiographique n’a été rédigé par ses compagnons pour préserver sa mémoire. On sait très peu de choses sur la vie de Quṭb b. Muḥyī hormis l’importante correspondance qu’il rédigea à l’adresse de ses compagnons. On dispos également des témoignages peu diserts de deux historiens qui vivaient dans le Fārs à la fin du xve siècle.

Faute de pouvoir restituer la memoria hagiographique de Quṭb-i Muḥyī par l’analyse des anecdotes et des récits qui constituent la vie de tout saint homme, l’objectif ici est de présenter, les autorités textuelles sur lesquelles il s’appuie pour délivrer ses enseignements. Puis, à partir du contenu allusif aux autorités politiques, je chercherai à mettre en lumière sa vision du pouvoir et quel fut son rôle politique et social. Enfin, je tenterai d’émettre quelques hypothèses sur les raisons qui ont conduit les savants chiites, depuis la période safavide, à intégrer Quṭb b. Muḥyī dans les dictionnaires biographiques de savants chiites. On trouve en effet dans certaines lettres, des théories qui pourraient s’interpréter selon les concepts du chiisme imamite, notamment en termes eschatologiques.

Orientations bibliographiques

• M. B. Wuthūqī, « Makātīb-i Quṭb al-Dīn Muḥammad b. Muḥyī al-Dīn Kushknārī Lārī wa ta’thīr-i ān dar ta’sīs-i shahr-i Qubṭābād », Tārīkh wa Jughrāfiyya : Kitāb-i Māh, Téhéran, Sāzmān-i Chāp wa Intishārāt-i Wizārat-i Farhang wa Irshād-i Islamī, 1380sh./ 2000, p. 130-138.

• S. Subrahmanyam, « Du Tage au Gange au xvie siècle : une conjoncture millénariste à l’échelle eurasiatique », Annales. Histoire, Sciences sociales, vol. 1, 2001, p. 51-84.

• S. Bashir, Messianic Hopes and Mystical Visions. The Nūrbakhshīya Between Medieval and Modern Islam, Columbia, University of South Carolina Press, 2003.

• O. Mir-Kasimov, « Connaissance divine et action messianique : la figure de ‘Alī dans les milieux mystiques et messianiques (du Ve/XIe au Xe/XVIe siècle), dans Mohammad Ali Amir-Moezzi, Ali, le secret bien gardé. Figures du premier Maître en spiritualité shi’ite, Paris, CNRS Editions, 2020, p. 325-352.


Jeudi 18 novembre 2021, 17h-19h
En distanciel et présentiel : Salle 5.05, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Amin Moghadam (Senior Research Associate, Ryerson University, CERC in Migration and Integration, Toronto)
Chanter les rivages, s’ancrer dans la ville : autonomie et initiatives culturelles des Iraniens à Dubaï


Jeudi 2 décembre 2021, 17h-19h
En distanciel et présentiel : Salle 5.05, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Éloïse Brac de la Perrière (professeur, Sorbonne Université)
Vers une nouvelle histoire de la calligraphie en caractères arabes. Enjeux et perspectives scientifiques


Jeudi 20 janvier 2022, 17h-19h
En distanciel et présentiel : Salle 3.15, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Shafigheh Keivan (doctorante, Université Jean-Moulin-Lyon 3 et INaLCO/CeRMI)
Miroir, prisme et réflexion : la mosaïque du moi dans La maison des Edrissi de Ghazāleh Alizādeh

Belgheis Jafari (chargée de cours, INaLCO)
Les représentations de l’exil dans les chants et poèmes populaires afghans


Jeudi 03 février 2022, 17-19h
En distanciel et présentiel : Salle 3.15, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Agnès Devictor (maître de conférences, Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)
D’un corpus d’images filmées au smartphone par un groupe combattant en Syrie à une recherche en histoire de l’art


Jeudi 10 mars 2022, 17-19h
En distanciel et présentiel : Salle 3.15, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Philip Bockholt (Research Associate, Universität Leipzig)
Translating Works of World History in the Western Fringe of the Persianate World: Two Case Studies from Ottoman Istanbul


Mélisande Bizoirre (chercheuse associée au LA3M, UMR 7298)
Utiliser l’art pour légitimer son pouvoir : Politiques artistiques des souverains iraniens après la chute d’Ispahan (1722-1750)


Jeudi 7 avril 2022, 17-19h
En distanciel et présentiel : Salle 3.15, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Frantz Grenet (professeur, Collège de France)
Anca Dan (chargée de recherche, CNRS, AOROC)
La connaissance de la littérature gréco-romaine reflétée dans quelques vases d’argent d’Asie centrale (IIIe-VIe siècle de notre ère)


Jeudi 12 mai 2022, 17-19h
En distanciel et présentiel : Salle 3.15, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Matteo De Chiara
(maître de conférences, INaLCO/CeRMI)
La langue en évolution : la frontière verbale en pashto


Jeudi 9 juin 2022, 17-19h
En distanciel et présentiel : Salle 3.15, INaLCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris

Samra Azarnouche (maîtresse de conférences, EPHE/CeRMI)
Le complexe architectural de Bandiyān (Khorāsān septentrional) et son temple du feu : réévaluation de la fonction d’un monument sassanide