L’Islam au palais Saint-Pierre
Étude et publication du fonds islamique du musée des Beaux-Arts de Lyon

Partenariat CNRS (CeRMI) / Musée des Beaux-Arts de Lyon
(2019-2022)

Coordination et responsabilité scientifique
Sandra Aube (Chargée de recherche CNRS, CeRMI)
Salima Hellal (Conservateur en chef en charge des Objets d’art au musée des Beaux-Arts de Lyon)
Éloïse Brac de la Perrière (Sorbonne Université)


Projet
Le département des Objets d’art du musée des Beaux-Arts de Lyon (MBAL) dispose d’une des plus remarquables collections d’œuvres islamiques en France. Celle-ci est estimée à un millier de numéros environ, ce qui en fait l’un des plus importants ensembles en France.

Pour l’essentiel, ces collections ont été constituées à la fin du XIXe siècle dans le but d’offrir aux dessinateurs en soierie un nouveau répertoire de formes. Au fil du temps, les différents responsables ont développé la collection, créant dès les années 1880 une section dédiée. Des dépôts, legs et acquisitions, souvent de provenance prestigieuse (collections Goupil, Piot, dons Arconati-Visconti, Parvillée etc.) ont par la suite permis son enrichissement.

L’intérêt du fonds tient en partie à sa richesse qui touche un vaste domaine géographique, de l’Espagne musulmane au sous-continent indien, sur une période de plus de dix siècles (IXe-début du XXe). La plupart des supports artistiques utilisés dans le monde islamique sont représentés (céramiques, métaux, armes, mais aussi bois, reliures et peintures, quelques verres, ivoires, gemmes, etc.).

En réunissant près de 40 chercheurs et conservateurs spécialistes des arts de l’Islam, en France et à l’étranger (Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Liban, etc.), ce projet organise l’étude complète de cette collection, qui offre dans de nombreux domaines des objets de recherche encore majoritairement inédits, et à en proposer la publication intégrale en septembre 2022 sous la forme d’un catalogue raisonné.