ATER (Université Sorbonne Nouvelle)

Contact

Champs de recherche
Historiographie kurde, persane et ottomane ; histoire médiévale et moderne du Kurdistan, de l’Iran et de l’empire ottoman ; ethnies et pouvoir dans le monde musulman médiéval et moderne ; langue et linguistique kurde

Enseignement
• 1er septembre 2019 – 31 août 2020 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER, temps complet) à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Département d’Études arabes, hébraïques, indiennes et iraniennes.
• Cultures persianisées 1
Histoire des Kurdes et du Kurdistan, de la croisée des empires aux origines de la question kurde (1501-1937)
• Arts du monde iranien 1
Introduction à l’étude des manuscrits et à l’histoire du livre persan
• Cultures persianisées 2
Les frontières iraniennes aux époques prémoderne et moderne (1258-1925)
• Arts du monde iranien 2
Réflexions sur les études kurdes au prisme de l’orientalisme

Cursus universitaire
• Thèse de doctorat, soutenue le 14 décembre 2018 : Université Sorbonne Nouvelle, sous la direction de Mme. Maria Szuppe (CNRS)
Titre de thèse : Le Sharafnāma de Mīr Sharaf-Khān Bidlīsī (1005H./1597) : composition, transmission et réception d’une « chronique des dynasties kurdes » entre les Safavides et les Ottomans (Résumé en format pdf)
• Master Histoire, Sociétés et Territoires du Monde (HSTM), mention Moyen-Orient-Méditerrannée – INALCO, Paris (2012)
• Licence de Langues, cultures et sociétés du monde, mention Langues iraniennes, spécialité Kurde (2009)

Recherche et projet
• 2015-2018 : Membre du projet ANR/DFG DYNTRAN (Dynamics of Transmission : Families, Authority and Knowledge in the Early Modern Middle East, 15th-17th centuries)

Responsabilités administratives
• 2014-2016 : Représentant des doctorants à l’École doctorale 268 (Langage et langues : description, théorisation, transmission) de l’Université Sorbonne Nouvelle

Prix et distinctions
• Prix du « Best Article in Kurdish Political Studies« , qui récompense chaque année des articles publiés par des jeunes chercheurs, décernée par le Département d’études kurdes de l’University of Central Florida, pour l’article :
– Sacha Alsancakli, “Matrimonial Alliances and the Transmission of Dynastic Power in Kurdistan : The Case of the Diyādīnids of Bidlīs in the Fifteenth to Seventieth Centuries,” Eurasian Studies 15 (2017), p.222-49.
Cette recherche a été effectuée dans le cadre du projet ANR franco-allemand DYNTRAN, coordonné par Mondes iranien et indien et l’Université de Marbourg.
• Bourse de recherche Mobi’Doc (Aide à la Mobilité des Doctorants) attribuée par la région Île-de-France (2013)