Doctorant (institution) : Religion zoroastrienne – monde iranien ancien et médiéval
(2016)

Contact

Directeur de thèse : Antonio Panaino (Universtià di Bologna)
Co-direction : Philip Huyse (EPHE)
Co-encadrement : Samra Azarnouche (EPHE)
Co-tutelle : Università degli Studi di Bologna, Italia – École Pratique des Hautes Études, Paris

École doctorale : ED 472, École Pratique des Hautes Études
Financement : Contrat doctoral à l’Université de Bologne (2016-2019)

Titre de thèse : Les machines du pouvoir : technique et politique entre l’Iran sassanide et le califat abbasside

Date de soutenance : lundi 14 décembre 2020, en visioconférence

Résumé de la thèse
Dans l’Antiquité, la recherche et la réflexion sur la technique permettent les premières réalisations de dispositifs ingénieux, tels que des appareils qui accomplissent une série d’actions par le biais de stimulus externes et de mécanismes cachés. Les organismes politiques et religieux saisissent rapidement la puissance communicative de ces machines, en devenant les promoteurs et patrons privilégiés de leur production. L’Empire sassanide (224-650) ne constitue pas une exception. En effet, les souverains perses consacrent, au moins à l’époque tardive, une grande attention à la conception et au déploiement de dispositifs savants et ingénieux. De même, un siècle plus tard, dans le milieu du califat islamique, les Abbassides (750-1258) semblent également s’entourer de tels dispositifs.
La continuité entre les deux empires dans plusieurs domaines, de la théorie politique à l’administration, est bien connue. Cependant, la question de la réutilisation du patrimoine technique et scientifique ancien, et notamment sassanide, par la cour abbasside, demeure encore largement inexplorée. L’étude d’un corpus de sources, aussi vaste qu’hétérogène, rassemblant des ouvrages historiographiques, géographiques, poétiques et d’adab, ainsi
que des traités scientifiques et techniques en plusieurs langues, permet d’analyser différents aspects de la production et de l’usage politique des machines. Au sein de la cour sassanide, comme de la cour abbasside, la machine s’avère constituer un véhicule préférentiel de représentation et de diffusion de l’idéologie politique. À travers sa mise en scène publique, elle contribue de manière substantielle à la définition de l’espace du pouvoir, en participant à la création d’une image de la cour comme un microcosme au cœur duquel le Roi des rois, et plus tard le calife, occupaient le rôle cardinal de maître incontesté du monde. La continuité entre l’empire sassanide et l’empire abbasside dans le domaine technique ne se limite donc pas à une récupération de savoirs, mais s’opère aussi sous la forme d’une véritable réactivation d’un patrimoine symbolique.

Champs de recherche : Histoire politique sassanide ; histoire du califat abbasside ; histoire des techniques dans l’Antiquité et la première époque médiévale ; automates.

Cursus universitaire
• 2016 : Master (deux ans) en Sciences Religieuses, Université de Padoue (Faculté de Sciences historiques, géographiques et de l’Antiquité) et Université Ca’ Foscari de Venise (Faculté d’études sur l’Asie et sur l’Afrique Méditerranéenne)
• 2013 : Licence en Langues et Cultures de la Méditerranée et du Moyen Orient, Université Ca’ Foscari de Venise (Faculté d’études sur l’Asie et sur l’Afrique Méditerranéenne)
Autre diplôme
• 2016 : Diplôme élémentaire de langue russe, Università Ca’ Foscari Venezia ; Centro linguistico d’ateneo, (Venise, Italie)
• 2014 : Diplôme avancé de langue persane, Dāneshgāh-e Ferdowsī, Mashhad (Mashhad, Iran)

Organisation de colloques, journées d’études
• Co-organisatrice du séminaire de recherche Confine, limite, soglia. Università Ca’ Foscari Venezia (avril-mai 2016)
• Organisatrice de la Journée Confini instabili. Ideologie identitarie e retoriche dell’alterità nel mondo iranico preislamico, dans le cadre su séminaire Confine, limite, soglia. Università Ca’ Foscari Venezia (avril 2016)
• Organisation du séminaire en 6 rencontres « Frontière, limite, seuil », Université Ca’ Foscari de Venise (année académique 2015/2016)

Publications et communications
Publications
• “Boris Nikolaevič Zachoder (1898-1960). Un profilo storico-scientifico”, in : Zubani, Alessia (éd.). Boris N. Zachoder. Il Khurāsān e la formazione dello stato selgiuchide. Trad. du russe de Paolo Ognibene, Milano, Udine: Mimesis, 2020, p. 15-26
• “La trasmissione del modello regale iranico in epoca islamica : il caso del Testamento di Ardašīr”, in : Calzolaio, F. ; Petrocchi, E. ; Valisano, M. ; Zubani, A. (a cura di), In limine. Esplorazioni attorno all’idea di confine. 2017, p. 69-90. Texte en ligne en format pdf
• “Introduzione : La meccanica del confine”, in : Calzolaio, F. ; Petrocchi, E. ; Valisano, M. ; Zubani, A. (a cura di), In limine. Esplorazioni attorno all’idea di confine. 2017, p. 9-19. Texte en ligne en format pdf

Direction d’ouvrage
• Zubani, Alessia (éd.), Boris N. Zachoder. Il Khurāsān e la formazione dello stato selgiuchide. Trad. du russe par Paolo Ognibene. Milano, Udine: Mimesis, 2020.
• Calzolaio, F. ; Petrocchi, E. ; Valisano, M. ; Zubani, A. (a cura di), In limine. Esplorazioni attorno all’idea di confine. Venezia : Edizioni Ca’ Foscari, 2017. Texte en ligne en format pdf

Communications
• 2020 : “Tutte le macchine del re. Tecnica e potere alle corti sasanide, bizantina e abbaside”, Webinar “Ricerche storico-linguistiche sull’Iran antico” organisé par l’Università di Bologna et par Sapienza Università di Roma.
• 2019 : “Les machines du roi. Le rôle des automates dans la définition de l’idéologie royale, entre Iran sassanide et califat abbaside”, Colloque de la Société Asiatique “L’idéologie royale dans les civilisations de l’Asie”, Paris.
• 2019 : “The King of Things. Exploring Sasanian Ingenious Mechanical Devices”, Ninth European Conference of Iranian Studies (ECIS 9), Freie Universität, Berlin.
• 2019 : “Muslim Polities, Iranian Kingship. The ‘Book of Portraits of the Kings’ as a Case Study for the Translation of the Sasanian Tradition of Sovereignty in the Islamicate World”, Broadening Horizons 6, Freie Universität, Berlin.
• 2019 : “‘Lo cielo i vostri movimenti inizia’. The Political Use of Horoscopes between Sasanian Iran and the Abbasid Caliphate”, Journées doctorales “L’Empire sassanide et ses marges”, Ecole pratique des Hautes Etudes de Paris.
• 2019 : “‘Verba movent, exempla trahunt’. Le calife dans le miroir du roi des rois sassanide”, Journée des doctorants et post-doctorants de la Maison française d’Oxford, Oxford.
• 2018 : “The Šāhanšāh trope in Middle-Persian and Arabic Literature (VIth – XIth century)”, Journée des Doctorants “L’Iran ancien: mondes élamite, achéménide & sassanide”, Ecole pratique des Hautes Etudes de Paris.
• 2018 : “Narrare il passato per legittimare il presente. Sulle logiche di elaborazione dell’ideologia califfale abbaside tra VIII e X secolo”, Giornata trasversale dei dottorandi in Studi sul Patrimonio Culturale, Universitè de Bologne.
• 2015 : “L’Oceano e la Perla : mito e oralità nelle tradizioni cosmogoniche yezidi”, Mythos. Costruzione e Percezione dei Racconti Tradizionali nel Mediterraneo Antico, 9-13 juin 2015, Velletri, (Italie).